Révolution graphique

By girxavier, 23 janvier 2017

Un projet de second atelier-spectacle pour fin 2017

Yassine et Xavier jouent Réforme Graphique à travers la France depuis 2015. Avec l’arrivée dans le projet d’un développeur créatif comme Yann, l’idée est de décliner le dispositif « atelier-spectacle » en tirant partie des possibilités offertes par les outils numériques. Un scanner ultra-rapide (60 à 80 dessins par minute) permettra de faire passer les dessins des participants à la moulinette des programmes informatiques les plus farfelus. La salle pourra par exemple tester un jeu dont elle aura dessiné tous les personnages quelques minutes auparavant.

 Ci-dessus, 1000 Galantes, projet de jeu du collectif One Life Remains, source d’inspiration de notre projet.

Plusieurs axes de recherche

Sur un plan technique, l’équipe doit tester les possibilités offertes par l’intégration d’un scanner ultra-rapide dans le dispositif de l’atelier-spectacle. Que rend possible et pertinent au regard du projet le fait de numériser tous les dessins des participants en quelques minutes ? Quelques premiers éléments de réponse :

  • l’archivage de tous les dessins et pas seulement des dessins laissés au terme de l’atelier-spectacle (ce qui est le cas de figure aujourd’hui)
  • la restitution des dessins en vidéo-projection ouvre la voix de leur mise en relation (éléments d’une séquence animée, sprites d’un jeu vidéo, partitions…) par l’intermédiaire de programmes de traitement
  • la mise en ligne prompte d’une bonne partie des travaux réalisés pour qu’ils soient disponibles très rapidement à distance (au retour des spectateurs chez eux ou auprès d’un public cible sur Internet par exemple).

Sur un plan technique toujours, l’équipe se met dans la perspective de transformer le dessin, la feuille de papier et le crayon en contrôleur de jeu / d’application temps réel, à l’instar d’un makey-makey ou d’un contrôleur midi dont 150 personnes pourraient se servir en simultané dans la salle de spectacle. Nous avons identifié plusieurs technologies mais un travail de recherche reste à mettre en oeuvre pour :

  • déterminer quelle technologie met le plus le dessin à contribution dans le contrôle
  • trouver un rapport coût / durabilité / qualité / stabilité intéressant pour que ce projet soit faisable
  • imaginer les dispositifs à la fois ludiques et porteurs de sens rendus possibles par les options technologiques retenues

Sur le plan de l’écriture, Révolution graphique s’appuie sur les principes de la Réforme graphique : une succession de mises en situation pratiques (à dessiner) qui fasse réfléchir sur le rapport de chacun avec sa créativité et sa liberté. Pour autant, le fait d’amener le mot « révolution » et les possibilités techniques évoquées plus haut a des conséquences importantes sur le sens du propos à développer. Nous avons déjà évoqué plusieurs pistes de réflexion :

  • la relation aux algorithmes et plus généralement au code informatique (qui est le créateur ?)
  • l’image de soi et le positionnement au sein d’une communauté « non académique »
  • Rituels, communautés d’expression artistique à l’heure du tout numérique
  • l’expression militante, engagée en dessin
  • Quelle place / incarnation pour la machine dans le dispositif « atelier-spectacle » ? Quelles références esthétiques ?

Première résidence de création : les 21 et 22 mars 2017 à Chevilly-Larue

A Chevilly-Larue, il s’agit de poser les bases de l’interaction avec le public. Là où une compagnie de spectacle s’isole pour créer, l’équipe de la Révolution graphique a besoin de « béta-testeurs » (autrement dit de cobayes) pour éprouver les exercices imaginés par l’équipe artistique. Mardi 21 mars, elle fera appel aux usagers de la médiathèque au compte-goûte pour tester un exercice ou un autre. Mercredi 22 mars, elle tentera de rassembler les dispositifs les plus convaincants pour enchaîner 2 séquences en public.

L’équipe recherche d’autres résidences de création pour Révolution graphique ! Si vous disposez d’un lieu de travail et que soutenir ce projet vous intéresse, merci de contacter Xavier Girard >>> girxavier@yahoo.fr

 

 

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *